Skip to content

Maverick Bird, le Flappy Bird de l’extrême signé Terry Cavanagh

14 février 2014

Vous connaissez peut-être déjà Terry Cavanagh par l’intermédiaire de ses jeux au gameplay millimétré : VVVVVV et surtout Super Hexagon, ce dernier à essayer absolument pour qui aime les jeux simples, rapides et addictifs. Le bonhomme vient de sortir Maverick Bird, un hommage à Flappy Bird passé à la moulinette Super Hexagon. C’est jouable en ligne gratuitement (sans pubs ni micro-transactions s’il vous plait) et c’est du costaud. Le jeu prend une toute autre dimension grâce à quelques modifications apportées au gameplay : la possibilité de plonger pour se sortir de situations désespérées, des obstacles plus variés pour préserver la surprise et généralement plus de peps.

Les commandes sont réglées au quart de tour et la rapidité du jeu permet d’enchaîner des dizaines de parties rapidement, chacune ne durant généralement qu’une poignée de secondes. L’habillage graphique et sonore donne à l’ensemble un aspect beaucoup plus indie que Flappy Bird et rappelle beaucoup Super Hexagon : visuels minimalistes monochromatiques et musique électro qui pulse bien. D’ailleurs le morceau de musique utilisé (signé Kozilek) s’appelle « Vietnam« , clin d’œil probable au créateur de Flappy Bird.

Jouer à Maverick Bird

About these ads
4 commentaires leave one →
  1. s_t_s permalink
    14 février 2014 09:16

    A essayer pour voir :) Pas le genre de jeu que j’adore mais nul doute que les joueurs masochistes s’y essayeront encore et encore.

    • 15 février 2014 18:38

      C’est prenant même sans être complètement masochiste :) Le concept est assez proche du Superfly des RG sur ST.

  2. 19 février 2014 21:44

    Sauf qu’il manque justement les graphismes de Flappy Bird (que l’auteur aurait « piqué ») à Super Mario, et que le Gameplay est autrement plus rapide ! Par ailleurs la possibilité de plonger est sommes toutes assez accessoires, puisque dans le jeu d’origine, c’est la gravité bien plus accentuée que dans ce fan games qui fait office de.
    Mais l’initative est intéressante… :)

    • 19 février 2014 22:54

      Maverick Bird se joue effectivement assez différemment de Flappy Bird mais c’est les même fondamentaux, juste recyclés selon ses goûts d’un autre game designer. C’est intéressant de voir comment l’ambiance change complètement.
      Les graphismes de Flappy Bird sont clairement très inspirés de Super Mario, mais rien d’illégal à ça. C’est même malheureusement un phénomène très courant dans le jeu vidéo. Enfin on dit que l’imitation est le compliment le plus sincère qui soit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 27 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :