16 Couleurs

16 Couleurs – graphisme & jeu vidéo

Les 20 ans d’Another World

2 Commentaires

Gamekult a récemment mis en ligne un reportage réalisé à l’occasion des 20 ans du jeu Another World, sorti en 1991 par Éric Chahi et Delphine Software sur Amiga et Atari ST. Le jeu sera ensuite porté sur quasiment toutes les plateformes de l’époque et deviendra rapidement culte. Une réédition du jeu pour Windows est disponible depuis 2006, avec en prime des graphismes remasterisés en haute définition, et permet d’y jouer sur du matériel récent. Le jeu devrait être aussi disponible sur iPhone et iPad prochainement.

Je me rappelle avoir acheté la version PC du jeu vers 1993-1994, mais je n’avais pas progressé bien loin à cause de sa difficulté pour le moins corsée. 20 ans après sa sortie, je trouve que le jeu a extrêmement bien vieilli d’un point de vue graphique et réussit toujours aussi bien à dégager une atmosphère unique malgré (ou plutôt, grâce à) son style épuré et l’utilisation parcimonieuse du son. Le gameplay est par contre plus ancré dans son époque, peu de gens accepteraient aujourd’hui un jeu avec une progression aussi punitive !

Another World fait partie de ces rares jeux à la personnalité très affirmée, probablement parce qu’il a été réalisé en solo par Eric Chahi et donc sans risque que ses idées soit diluées par des apports extérieurs ou la recherche de consensus. Il faut aussi souligner que la technique d’animation vectorielle adoptée par le jeu, très novatrice à l’époque, est aujourd’hui à la base de Flash et donc présente dans la plupart des jeux en ligne !

La vidéo sur le site de Gamekult

Le site officiel du jeu (qui propose la version Windows du jeu mais aussi une genèse très détaillée du jeu)

L’article sur Another World sur Wikipédia

Auteur : HP

Professionnel de l'industrie vidéoludique depuis 14 ans, j'écris principalement sur l'infographie, le business des jeux vidéo et la demoscene.

2 réflexions sur “Les 20 ans d’Another World

  1. Jeu acheté pour une bouchée de pain (bradé 100 balles je crois à l’époque) dans une grande surface quelconque sur Megadrive, j’avais passé des moments délicieux à m’immerger dans cet univers même si tout comme toi je n’avais pas été bien loin

    • J’avais dû payer grosso modo la même somme pour la version PC. Les prévisions de vente avaient peut-être un peu péché par optimisme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s