16 Couleurs

16 Couleurs – graphisme & jeu vidéo

Les jeux de studios français sur Facebook (5)

4 Commentaires

Voici un petit aperçu estival de la dernière fournée de jeux Facebook développés par des studios français. Le marché sur Facebook est à présent arrivé à un point d’inflexion. Côté pile, la désaffection des géants du secteur (Zynga, EA) se confirment et ceux-ci préfèrent se concentrer sur le mobile, jugé plus prometteur. Côté face, le vide qu’ils laissent derrière eux est mis à profit par des structures plus petites et plus agiles, comme Pretty Simple.

  • Mutants Genetic Gladiators (par Kobojo, plus de 100 000 MAU) : après des débuts résolument casual (Goobox, Atlantis Fantasy), Kobojo se recentre comme beaucoup d’autres sur le midcore. Mutants Genetic Gladiators, un jeu de combat/RPG dans un monde post-apocalyptique, est le premier titre marquant ce changement de direction. Le joueur doit créer une armée de robots, zombies et autres mutants et affronter des ennemis. Petite originalité, il est possible de réaliser des croisements entre différents combattants pour obtenir des créatures inédites.

Mutant Genetic Gladiators

  • Jelly Glutton (par Royal Cactus, plus de 1 million de MAU) : fort de sa levée de fonds (évoquée auparavant), Royal Cactus met le paquet sur Facebook. Jelly Glutton est un match-3 très similaire à Candy Crush Saga, le gros hit du moment sur Facebook et mobile. Avec un univers coloré bien adapté au gameplay, de nombreuses animations et une maniabilité très efficace, c’est sans conteste le titre de Royal Cactus le plus réussi.

Jelly Glutton

  • Fruits Party (par Royal Cactus, plus de 1 million de MAU) : autre nouveauté de Royal Cactus, Fruits Party est lui un jeu à la SameGame, et en particulier très proche de Diamond Dash de Wooga, une belle réussite sur Facebook et mobile. Le jeu ne comprend donc pas de niveaux, le seul objectif étant d’obtenir le score maximum dans le temps imparti. Le titre se prend bien en main est très mignon visuellement même si on aurait aimé un peu plus d’animations lors du déroulement du jeu.

Fruits Party

  • Bubble Monsters (par Royal Cactus, plus de 1 million de MAU) : un autre titre de Royal Cactus, cette fois un jeu à la Puzzle Bobble / Bust-A-Move où il faut lancer des bulles sur celles déjà présentes en haut de l’écran pour les faire disparaître lorsque la couleur est identique. Le jeu est agréable et bien réalisé mais sans beaucoup d’originalité. Visuellement il semble aussi moins abouti que les autres jeux de Royal Cactus.

Bubble Monsters

  • Qui Veut Gagner Des Millions ? (par Mediastay, plus de 50 000 MAU) : l’adaptation du jeu télévisé bien connu débarque sur Facebook. Cette version est bien réalisée et offre une atmosphère très authentique grâce à des vidéos avec des vrais bouts de Jean-Pierre Foucault dedans. Le jeu saura sans nul doute combler les fans de l’émission qui pourront à la fois s’entraîner et se mesurer à leurs amis.

Qui Veut Gagner Des Millions ?

  • Paul le Poulpe (MAU inconnu) : nouvel arrivant dans le secteur des jeux de cartes à collectionner (Is Cool, Les Monsteurs), Paul Le Poule reste fidèle à une formule éprouvée en y ajoutant un peu d’humour et une ambiance de vacances. La communauté semble avoir répondu à l’appel, preuve que le concept reste toujours aussi populaire.

Paul le Poulpe

  • Pool Battle Live! (par Telaxo / Actiplay, plus de 500 000 MAU) : À présent intégré dans le groupe ConcoursMania, Telaxo se lance dans des jeux plus complexes que par le passé. Pool Battle Live! ouvre le bal et comme son nom l’indique, il s’agit d’un jeu de billard où l’on affronte d’autres joueurs en temps réel. La prise en main est très efficace et la technique sur laquelle le jeu repose semble sans faille (aucune latence à déplorer et la recherche d’un adversaire prend quelques secondes seulement), le jeu remplit donc parfaitement son contrat. On aurait juste aimé un peu plus d’ambiance (des menus plus en rapport avec le thème et une musique de fond jazzy, par exemple).

Pool Battle Live!

  • Murder in Provence ( par Ouat Entertainement, MAU inconnu car trop récent) : Ouat a certainement pris note de l’énorme succès de Criminal Case de Pretty Simple, puisqu’ils proposent avec Murder in Provence un jeu à l’esprit très similaire, mélange de Hidden Object et d’enquête policière provençale (la disparation inquiétante de la sœur de la protagoniste principale). Petite nouveauté, l’ajout de petits puzzles à la Professor Layton entre les niveaux. Le jeu présente plutôt bien mais donne par moment l’impression d’avoir été un peu précipité, en particulier pour le son.

Murder In Provence

Voir aussi:

Auteur : HP

Professionnel de l'industrie vidéoludique depuis 14 ans, j'écris principalement sur l'infographie, le business des jeux vidéo et la demoscene.

4 réflexions sur “Les jeux de studios français sur Facebook (5)

  1. Merci Jean-Pierre!

  2. Pingback: Les jeux de studios français sur Facebook (6) | 16 Couleurs

  3. Et que je copie sur mon voisin as nauseam
    Des concepts réchauffés, on capitalise sur du « déjà vu/déjà joué » et on ne prend aucun risque
    C’est un peu tristoune:/

  4. Oui, c’est exact. Dans autre côté, la plupart des jeux dont je parlais sont quand même très casual et s’il y a un un marché où l’originalité trop radicale n’est que très rarement récompensée, c’est bien celui là. Les fans de ce type de jeux apprécient généralement de retrouver leurs marques rapidement dans de nouveaux titres, donc mieux vaut introduire les innovations de manière très graduelle, à la marge.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s