16 Couleurs

16 Couleurs – graphisme & jeu vidéo


Poster un commentaire

Le triangle de Kanizsa et les contours subjectifs

Le motif de Kanizsa est une illusion d’optique cognitive décrite pour la première fois en 1955 par le psychologue italien Gaetano Kanizsa (1913 – 1993).

triangle de Kanizsa

Lorsqu’on observe la figure ci-dessus, un triangle blanc est clairement perceptible alors même que la forme n’existe pas réellement : elle est juste suggérée par l’orientation des coins sur les cercles noirs (ou les trois Pac Man !). Le triangle semble même plus blanc que le fond et flotter à l’avant plan. L’illusion est si forte qu’il est difficile de réussir à l’ignorer complètement. Si on inverse les couleurs, le triangle devient évidemment noir, mais là aussi plus noir que le fond.

Triangle de Kanizsa (négatif)

L’illusion optique, appelée ici contour subjectif, se produit parce que le cerveau humain a recours à des simplifications et hypothèses pour accélérer le traitement de la masse d’informations visuelles qu’il reçoit continuellement. Si les cercles noirs suggèrent qu’il y a triangle blanc posé dessus, le cerveau estime donc que ça doit être le cas. Si cette sorte d’optimisation du signal visuel au détriment de la précision des résultats a été conservée générations après générations, c’est que le procédé est généralement efficace, sauf évidemment dans le cas d’illusions optiques qui sont spécifiquement conçues pour tromper le cerveau.

Quelques autres exemples de motifs de Kanizsa ci-dessous :

 

En 2007, les chercheurs italiens Pietro Guardini et Luciano Gamberini ont conçu une version tridimensionnelle du triangle de Kanisza, qui devient alors une pyramide. Le résultat est encore plus saisissant comme vous pouvez le constater ci-dessous. Une version animée de l’illusion optique est disponible ici.